Comment choisir son double-vitrage ?

Avant de choisir votre double vitrage, il est important de savoir que vos économies d’énergies dépendent de l’étanchéité de vos ouvertures et qu’il est indispensable d’avoir un encadrement fixe en bon état. Si vous remplacez uniquement la partie mobile et vitrée de vos fenêtres, vous pouvez perdre en surface vitrée, donc en luminosité. Ces deux éléments sont donc indissociables pour plus d’efficacité. Par conséquent, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel afin d’évaluer la qualité de vos dormants et de votre double vitrage.

Les types de menuiseries à choisir pour plus d’esthétique

Un des critères à prendre en compte lors d’un choix de son double vitrage est le dormant ou l’encadrement fixe de la vitre. Pour donner plus d’esthétique à votre double vitrage, vous avez le choix entre plusieurs matières telles que le bois, le PVC, l’aluminium, le mixte bois et aluminium. Tout d’abord, le bois est souvent le plus onéreux mais il est très apprécié pour son côté esthétique et son pouvoir d’isolation est le meilleur. Toutefois, il nécessite une couche de peinture ou de lasure environ tous les dix ans. Ensuite, le PVC est très utilisé et ne nécessite aucun entretien. C’est le moins cher du marché et il dispose d’un bon pouvoir isolant mais n’est pas adapté aux grands formats. Le prix de l’aluminium quant à lui, se situe entre celui du bois et du PVC. Un peu moins performant sur le plan de l’isolation, il ne nécessite aucun entretien particulier et c’est l’idéal pour les grands formats. Enfin, le mixte bois et aluminium est la plus coûteux.

Comment choisir son double-vitrage ?

L’aluminium ne rouille pas et son pouvoir d’isolation est excellent.

Les normes du double vitrage et son coefficient de transmission thermique

Le double vitrage respectant les normes doit porter une certification et un label qui garantissent son étanchéité durant dix ans et indiquent les particularités du vitrage notamment sa résistance à l’ensoleillement et l’humidité ainsi que ses performances acoustiques et thermiques. Outre les normes, le coefficient de transmission est un critère important en ce qui concerne le double vitrage : plus celui-ci est faible, plus votre double vitrage est performant.

Les vitrages anti effraction et l’isolation phonique

Les vitres anti effraction en verres feuilletés sont des doubles vitrages incassables, munis de films en PVB (polybutyral vinylique) leur permettant d’être plus résistants contre les impacts. Ils sont également moins dangereux en cas de casse puisque les bris de verre restent collés aux intercalaires des PVB. Enfin, l’installation d’un double vitrage vous permet de bénéficier d’une isolation phonique plus performante par l’épaisseur de chaque vitre d’une part et de l’espacement entre les vitres d’autre part. Le repère à prendre en compte est dans ce cas un coefficient réduisant le niveau phonique, préconisé pour limiter les nuisances sonores dans les lieux de fort passage, dans le cas de passages réguliers d’avion ou de trains par exemple.

Les doubles vitrages offrent donc plus de sécurité et plus de confort. De plus, le remplacement des vitrages anciens par des vitrages à isolation peut réduire votre facture de chauffage d’environ 10%.