comment faire fondation portail coulissant

Le portail coulissant est le type d’ouverture adéquat si on ne dispose que d’un petit espace. Contrairement au portail battant, il est plus efficace sur un terrain en pente. Il existe deux différents types de portails coulissants : portail coulissant avec rail au sol et un portail à système autoportant. Poser un portail coulissant en rail s’avère plus complexe que pour un portail coulissant autoportant. Cependant, on peut installer les deux types de portail chez soi par l’intermédiaire d’un professionnel si nécessaire. Mais si vous voulez poser vous-même votre portail, il suffit de bien suivre les étapes suivantes.

Un portail coulissant autoportant facile à poser

Le système autoportant n’a pas besoin de rail au sol. Son installation n’exige donc pas de longs travaux parce que le portail est suspendu. En l’absence de rail, une crémaillère ou une poutre servira de support pour permettre au portail autoportant de coulisser automatiquement. Il faut cependant mettre une distance de 50 cm entre les deux piliers ainsi qu’une surface de dégagement horizontale. Le portail autoportant est également équipé d’un poteau de guidage, un poteau de réception et d’une télécommande pour ouvrir et fermer le portail à distance. Pour garantir la durabilité de votre portail autoportant, il faut utiliser des matériaux légers et fiables comme l’Aluminium, le fer forgé, l’acier, etc. l’avantage du portail autoportant est qu’en plus d’être plus sécuritaire, pas besoin de nettoyer le rail puisqu’il n’y en a pas. Certes, il est plus onéreux que les autres portails néanmoins un autoportant n’est ni difficile à installer ni difficile à entretenir.

Pour installer un portail coulissant avec rail au sol

C’est un mécanisme avec un seul vantail monté sur le rail et s’ouvre en latéral soit à gauche soit à droite. Certes il ne réclame pas d’espace supplémentaire pour son ouverture et sa fermeture, il a toutefois besoin d’un minimum d’espace sur l’un des côtés pour effectuer ses mouvements latéraux. La difficulté réside dans l’installation de rail qui est fixé sur une longrine en béton. Une longrine c’est-à-dire la pièce de béton qui supporte les charges mécaniques lourdes de la fondation. La semelle de fondation sert de base et de pilier au portail et il faut donc soigner minutieusement le travail. D’abord, faire un coffrage et ferraillage du seuil en béton. Après avoir creusé un fond sur l’emplacement exact du portail, utiliser les planches de coffrage et des barres métalliques ainsi que de bois métalliques verticaux aux planches. Il suffit après de couler du béton pour bien les stabiliser et les sceller assurant ainsi le coffrage. Pour permettre au béton de se solidifier, il faut attendre quelque temps avant de retirer le coffrage. Ensuite, on arrive au montage des piliers et la fixation des rails au sol. Vu que le portail coulissant est doté d’un rail, ce dernier nécessite un entretien régulier. Cela signifie que le rail doit être surveillé et nettoyé pour éviter le dysfonctionnement de l’action de coulissement du portail.