comment poser une porte d’entrée

Vous pensez à mettre une nouvelle porte à votre entrée et vous tenez vraiment à l’installer vous-même ? Dans ce cas, vous devez savoir qu’en plus des deux types de mise en place à savoir la pose pour rénovation et la dépose totale. Quelques étapes sont aussi à prendre en compte afin d’assurer l’efficacité de votre équipement.

Préparez bien la porte que vous allez installer

Ici, il vous est conseillé de bien vérifier que le modèle de porte que vous pensez acheter pourra s’intégrer sur l’espace où vous allez la mettre. En plus de cela, il faudra que vous protégiez le sol de votre entrée. Désolidarisez ensuite le battant du bâti afin de placer provisoirement le barillet. Vous pourriez ensuite libérer le bâti neuf après l’avoir dégondé. Pour terminer cette étape, vous n’aurez plus qu’à enlever le barillet ainsi que la clef qui l’équipe.

Installez ensuite le dormant

Connu aussi sous le nom de bâti, cet accessoire est très important pour votre porte. Pour l’installer, vous devez le mettre sur un tableau. Veillez à ce que celui-ci ne dépasse pas le niveau de la bulle. Vous devriez alors vérifier que les tapées latérales sont bien verticales tout en étant centrées dans la profondeur. N’oubliez pas de marquer l’endroit où vous allez fixer votre dormant quand vous aurez fini toutes les mises au point nécessaires. Procédez ensuite à la fixation des quatre pattes de fixation sur votre accessoire. Notez que vous devez toucher la maçonnerie du mur quand vous ferez la fixation de celui-ci. Après avoir finalisé les trous de perçage, vous n’aurez plus qu’à placer les tamis au niveau des trous. Renforcez ensuite ces derniers avec du scellement chimique afin que vous puissiez fixer les tiges filetées. Prenez un peu de temps pour que le produit que vous avez injecté puisse se durcir. Enfin, replacez votre dormant avant de boulonner les pattes sur les tiges filetées.

La mise en place de la porte vient en troisième position

Après la mise en place correcte du barillet, vous n’aurez plus qu’à installer votre battant sur les gonds conçus pour cela. À la fin, assurez-vous que ce dernier puisse s’ouvrir et se fermer comme il le faut.

Ne laissez apparaître aucun trou

Pour cette étape, vous devez préparer un mortier qui vous permettra de boucher tous les trous sur votre maçonnerie. N’oubliez pas de bien lisser votre réalisation avec une truelle avant de la laisser se sécher. Notez que vous devez détecter tous les trous ainsi que les endroits susceptibles de créer cela que ce soit sur votre porte ou sur vos murs et les boucher pour vous éviter des ennuis.

Pour terminer, assurez-vous que votre porte d’entrée soit parfaitement étanche

Cette dernière étape consiste à fixer un joint au niveau du pourtour de votre porte avec du mastic d’étanchéité. Puis, lissez le tout avec votre doigt afin que votre accessoire d’entrée ne laisse aucune goutte d’eau pénétrer quand la saison de pluie arrivera.