GEL ET NEIGE – COMMENT CHOISIR UN MOTEUR TRAVAILLANT DANS DES CONDITIONS DIFFICILES

Le gel et la neige nous rappellent la saison hivernale où le refroidissement qu’apporte cette saison est l’ennemi de certains équipements y compris le moteur. Pendant cette période, certains moteurs rencontrent des dysfonctionnements suit aux changements climatiques. Dans cet article, vous y trouverez quelques conseils pour choisir un moteur qui peut travailler en hiver pour minimiser les pannes.

Bien choisir son moteur qui peut supporter le gel et la neige

En effet, il n’y a de plus aisé que d’utiliser en permanence votre portail automatique afin d’éviter de descendre de votre voiture pour l’ouvrir. Quelles que soient les conditions climatiques, il devrait vous apporter du plaisir et du confort. Pour éviter les pannes de votre moteur pendant qu’il fait très froid ou bien il neige, vous devez d’abord bien choisir un équipement qui peut résister au gel et à la neige.

Il existe actuellement des moteurs qui peuvent résister contre l’eau et également à des températures très basses. Ces composants internes sont très bien isolés des éléments externes. L’indice de protection (IP) de votre moteur vous indique sa résistance face aux changements climatiques. Plus il est élevé, plus votre moteur résistera à l’humidité. Ainsi, la qualité des composants de l’équipement fabriqué par les créateurs vous permet de bien assurer que votre équipement ne rencontre aucun dysfonctionnement.

Le choix de votre moteur devrait également se baser sur des mécanismes pour portail coulissant utilisant de l’huile spéciale. Un moteur immergé dans de l’huile spéciale est très résistant à l’usage, mais également du froid, car on sait très bien que l’huile ne se gèle pas. Dans ce cas, l’électronique serait en danger, mais le moteur sous le capot chauffe régulièrement la centrale. Un automatisme en bain d’huile protège les éléments mécaniques contre le froid.

Une autre bonne solution est de choisir les motorisations avec un chauffage incorporent, mais il est rare et plus coûteux. Certains fabricants proposent également un chauffage extérieur avec l’intégration d’un thermostat sous le capot. Vous pouvez ainsi régler la température et le moment de chauffe. Le moteur avec un module de chauffage et chauffage extérieur existe à présent pour supporter les conditions difficiles.

Pour que votre moteur puisse résister au gel et à la neige, optez pour un moteur de haute qualité, robuste ainsi que pratique. Des moteurs robustes permettent au portail automatique de briser la glace autour de lui. Il existe aussi une autre solution pour isoler le moteur de votre portail. Enveloppez ou couvrez les automatismes pendant la nuit avec une couverture thermique. Évidemment, que cela perturbe l’esthétique de votre portail, mais la couverture thermique peut éviter la panne de votre moteur.

En effet, l’utilisation régulière de votre portail permet au moteur de bien travailler et évite qu’il glace, ce qui risque un dysfonctionnement. Un entretien régulier s’avère effectivement nécessaire pour un bon fonctionnement de votre automatisme. Essayez parfois de graisser les bras ou les pignons de votre portail. Vérifier également l’état de votre crémaillère si votre portail est coulissant. Dégagez la zone de mouvement du portail pendant les chutes des neiges et veillez à ce qu’aucun obstacle ne perturbe son mouvement.