Les conseils sécurité pour votre escalier

L’escalier, un élément important pour se déplacer d’un à étage à autre, peut fournir divers risques, notamment les chutes. Avant de procéder à la réalisation d’un escalier, il faut suivre les normes exigées en vigueur. Afin d’assurer votre sécurité ainsi que celle de vos convives, veillez à respecter toutes les normes de sécurité qui se réfèrent à la conception des escaliers. Pour plus de détails, voici quelques conseils idéals pour sécuriser votre escalier et d’avoir une vie sereine dans votre habitat.

Les normes de sécurités sur les escaliers

Avant de réaliser un escalier chez soi, il est fortement conseillé de se renseigner sur les normes de sécurité exigées par la loi en vigueur. En matière de la règlementation pour escalier, certaines normes sont respectées avant de procéder à sa réalisation. Puisque la sécurité et le bien des occupants sont l’élément primordial en termes de construction, il est nécessaire de les suivre à la légère. Le respect de ses normes peut vous aider à avoir une vie sereine sans recourir aux divers risques qui peuvent être engendrés par l’escalier.

D’ailleurs, afin de construire un escalier, votre échappée de tête devra à la limite être aux environs de 1 m 90. Ensuite, il est indispensable de l’équiper d’un garde-corps ou de balustrade. En étant une sorte d’appui et barrage, ces équipements doivent mesurer au minimum 90 cm. Par rapport à leur mise en place, il est préférable de laisser une petite place libre, notamment, entre les barreaux un espace vertical de 11 cm et horizontal de 18 cm. En ce qui concerne la hauteur des marches, elle ne doit pas dépasser de 16 cm. Dernièrement, faites en sorte que la première et la dernière marche soient extrêmement visibles.

Tous les conseils de sécurité pour votre escalier

Pour avoir un maximum de sécurité dans votre demeure, voici quelques conseils idéals pour vous protéger face aux divers risques que peut entraîner l’escalier. Premièrement, misez sur l’éclairage dans les escaliers. En optimisant la lumière sur les marches, il est fort probable que vous ne risqueriez pas d’avoir un incident en cheminant sur votre escalier et d’avoir une bonne perception sur la profondeur de ce dernier.

À part cela, vous pouvez vous pencher sur l’habillage des marches. À noter bien qu’il est strictement interdit d’utiliser des tapis-moquette qui peuvent camoufler la structure de la marche. Par contre, les revêtements de finition mats sont l’idéal pour l’anti-dérapage. Pour info, n’hésitez pas à mettre des barrières de sécurité spécialement conçues pour l’escalier. Cet équipement permet de limiter l’accès direct vers votre rez-de-chaussée. Dans le cas de doute, faites appel à un professionnel pour résulter d’un travail assurant sans moindre risque.